Folklore acadien

Acadie vivante

www.AcadieVivante.com

«… Le site Web Acadie vivante veut témoigner du dynamisme et de la résilience de la culture acadienne contemporaine en présentant plusieurs de ses coutumes traditionnelles qui sont toujours bien vivantes… Le site Acadie vivante est destiné à la fois aux élèves francophones et anglophones des écoles primaires canadiennes vu ses nombreuses activités pédagogiques, ainsi qu’au grand public intéressé à découvrir ou à mieux comprendre l’une des cultures qui a contribué à bâtir le Canada… ».

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

À la recherche de mi-carêmes…

Mises à jour par Robert Richard :

23 juin 2008Acadian Tradition. Four Mi-Caremes in Cheticamp – guess which one is me! sur Flickr.

30 janvier 2008Trésor de la langue française au Québec (Université de Laval, Québec), Fichier lexical sur entre autres la Mi-Carême.

28 janvier 2008 – Vidéos Youtube.com

La Mi-Carême en Europe

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=tbsz5Lm8kOM 350 292]

Courir la Mi-Carême à Chéticamp en Nouvelle-Écosse (Canada)

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=emQRuiQc5CA 350 292]

1) Le défilé de la Mi-Carême, Équihen-Plage, France

2) Acadie Masque, Centre LeMoine, Nouvelle-Écosse : 1 (902) 224-1016
Expansion du Centre mi-carême

3) Chéticamp, N.-É., et la Mi-Carême
Vidéo avec transcription

Titre : Chéticamp, N.-É., et la Mi-Carême
Description : Evelyne LeBlanc se rappelle comment sa famille suivait la tradition de la Mi-Carême dans son village de Chéticamp, N.-É.
Sujets : villages; folklore
Source : Connections Productions
Langue : français
Date : 2007-03-05
Créateur : Connections Productions

4) Masque de mi-carême (Collection Marius Barbeau)
Musée canadien des civilisations (Canada)

5) La Mi-Carême à Nantes
Vidéo – Télé Pays de Loire
FR3 – 24/03/1977 – 00 h 02 m 03 s

Le 18 juin 2007 – La Mi-Carême ailleurs :

1) Enseigne Centre de la Mi-Carême ~ Centre de la Mi-Carême Sign
Comté d’Inverness, Nouvelle-Écosse

2) L’Isle-aux-Grues fait partie d’un archipel d’îles que l’on retrouve au centre du St-Laurent à l’est de Québec (Canada), dans une zone comprise entre l’Île d’Orléans et l’Île-aux-Coudres

3) Mi-Carême, The Canadian Encyclopedia

4) La Mi-Carême dans Charlevoix (Québec)

5) La Mi-Carême dans Charlevoix (Québec)

6) La Mi-Carême : on fête encore à l’Isle-aux-Grues (Québec)
Macadam Tribus, culture et société, Radio-Canada.ca

7) Mi-Carême, une fête quebecoise à redécouvrir (Québec)

8) La Mi-Carême dans le village de Fatima aux Îles-de-la-Madeleine (Québec)

9) Mi-Carême selon Wikipédia, l’encyclopédie libre

10) L’ETINCELLE – 4 mars 2007 – La Mi-Carême, ça se prépare!

Le 12 juin 2007 – Qu’est-ce qu’est la Mi-Carême? Visitez l’exposition virtuelle, Les fêtes traditionnelles chez les Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard, au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard, Canada.

Le 10 juin 2007 – Il y a quelques jours, j’ai contacté les membres du comité exécutif du New Brunswick Antique Auto Club Inc. Ces derniers m’ont offert leur expertise afin d’identifier l’année de fabrication de la voiture sur la photo de mi-carême ci-dessous. Deux des membre m’ont confirmé le résultat de leurs recherches. La voiture est une Chevrolet 1940. Je remercie Jean-Marc Fournier, Bill Jarvis et les membres du NBAAC de la région du Nord-Est du Nouveau-Brunswick pour leur soutien.

28 mai 2007 – Je suis en train de préparer un livre sur les traditions de la Mi-Carême en Acadie. Je cherche des photos de mi-carêmes. Elles sont rares et difficiles à trouver. Si vous en avez, ou si vous savez où je pourrais en trouver, j’apprécierais beaucoup que vous rentriez en contact avec moi aux coordonnées ci-dessous. Merci pour l’attention que vous porterez à mon appel.

Georges Arsenault
65, rue Ambrose
Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard (Canada) C1A 3P8
Courriel : georg52@pei.sympatico.ca
Tél. : 1 (902) 566-5067

Le 18 mai 2007 – J’ai fait une belle trouvaille chez une informatrice de Richibucto, Nouveau-Brunswick (Canada) : trois belles photos de mi-carêmes avec leur costume. La photo de la mi-carême ci-dessous aurait été prise à Cap-Lumière (Nouveau-Brunswick).

photo1.jpg

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Lancement (2008) : La Mi-Carême en Acadie

Les éditions La Grande Marée vous invitent
cordialement au lancement de
La Mi-Carême en Acadie
de Georges Arsenault
le dimanche 10 février 2008, à 14 h 00
Nota bene : Lancement reporté au 17 février, 14 h,
en raison du mauvais temps annoncé

au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard
Miscouche, Î.-P.-É. (Canada)

286.jpg

160 pages, prix de vente 21.95$
ISBN : 978-2-349-72254-6

Musique avec Peter et Hélène Arsenault
Rafraîchissements avec entre autres, du sucre à la crème de la Mi-Carême

Bienvenue aux mi-carêmes!

La fête de la Mi-Carême a lieu cette année (2008) le jeudi 28 février. La Mi-Carême est rarement au mois de février.

Coordonnées

Éditions La Grande Marée
Tracadie-Sheila (Nouveau-Brunswick)
Téléphone : 1 (506) 395-9436
Courriel : jouellet@nbnet.nb.ca

Pour joindre l’auteur, Georges Arsenault :
Téléphone : 1 (902) 566-5067
Courriel : georg52@pei.sympatico.ca

Tournée promotion de La Mi-Carême en Acadie
Causerie sur les traditions de la Mi-Carême avec Georges Arsenault

le dimanche 10 février
Île-du-Prince-Édouard : Lancement au Musée acadien de Miscouche, 14 h

le vendredi 22 février
Î.-P.-É. : 5 à 8 au Carrefour de l’Île Saint-Jean

le dimanche 24 février
Nouvelle-Écosse : Centre acadien, Chéticamp, soirée « Laissez rentrer les mi-carêmes », 20 h

le lundi 25 février
N.-É. : Lancement au Centre de la Mi-Carême, Saint-Joseph-du-Moine, 19 h 30

le mardi 26 février
N.-É. : La Picasse, Petit-de-Grat, 14 h

le jeudi 28 février
Î.-P.-É. : Centre acadien de Prince-Ouest, 19 h

le vendredi 29 février
Nouveau-Brunswick : Bibliothèque municipale de Moncton, 12 h

le samedi 1 mars
N.-B. : Rogersville, 14 h (salle à déterminée)

le dimanche 2 mars :
N.-B. : Club de l’âge d’or de Richibouctou-Village, 14 h

Annulé à cause du mauvais temps

Revues de presse

La Mi-Carême dévoile tous ses secrets dans le nouveau livre de Georges Arsenault
Jacinthe Laforest, La Voix acadienne, le 6 février 2008

Achetez ici

La Mi-Carême en Acadie est maintenant disponible.

Pour le commander, demandez-le à votre libraire ou commandez-le directement de la maison d’éditions La Grande Marée : http://www.lagrandemaree.ca/essai.htm

Librairie acadienne
Université de Moncton
Moncton, N.-B. (Canada) E1A 3E9
Téléphone : (506) 858-4140
Télécopieur : (506) 858-4752
Courriel : libacadienne@umoncton.ca

Librairie La Grande Ourse
7, rue Orange
Moncton, N.-B. (Canada) E1C 4L6
Téléphone : (506) 853-7554
Télécopieur : (506) 855-2141
Courriel : lgo@nbnet.nb.ca

Librairie Le Bouquin
3223, rue Principale
Tracadie-Sheila, N.-B. (Canada) E1X 1G5
Téléphone : (506) 393-0918
Télécopieur : (506) 395-7354

Librairie Pélagie
231A, boul. J.D.-Gauthier
Shippagan, N.-B. (Canada) E8S 1N2
Téléphone : 1-888-735-2443
Télécopieur : (506) 336-9778
Courriel : pelagie@nbnet.nb.ca

Librairie Matulu
21, rue Hill
Edmundston, N.-B. (Canada) E3V 1H7
Téléphone : (506) 736-6277
Télécopieur : (506) 736-6006
Courriel : matulu@nbnet.nb.ca

Communiqué de presse 1

Téléchargez en format pdf communique-de-presse-1.pdf

Un livre sur la Mi-Carême en Acadie

Un nouveau livre intitulé La Mi-Carême en Acadie, du folkloriste et historien Georges Arsenault, vient de paraître aux éditions La Grande Marée de Tracadie-Sheila (Nouveau-Brunswick).

Chez les Acadiens, la Mi-Carême faisait partie de ces moments anticipés de l’année qui brisaient la monotonie de la longue saison hivernale. La Mi-Carême était la dernière fête de l’hiver après Noël, le jour de l’An, les Rois, la Chandeleur et les jours gras. Elle était accueillie avec d’autant plus de bonheur qu’elle arrivait en plein milieu du carême, période austère de jeûne, de pénitences et de mortifications que l’Église catholique imposait jadis à ses fidèles.

Dans ce livre qui se lit facilement, Georges Arsenault présente d’innombrables souvenirs de la Mi-Carême, recueillis de part et d’autre de l’Acadie. Ces témoignages attestent de l’évolution de la tradition, mais surtout de sa diversité. Dans la plupart des régions, on passait la Mi-Carême en groupe, alors que dans certaines milieux, la Mi-Carême était un personnage qui se déplaçait seul pour distribuer des friandises aux enfants. Dans plusieurs coins de l’Acadie, la Mi-Carême était aussi un personnage imaginaire à qui on attribuait l’origine des nouveau-nés, ou encore qui servait à discipliner les enfants désobéissants.

La Mi-carême en Acadie est un livre plein de renseignements fascinants. Il nous fait découvrir de façon vivante des traditions qui ont longtemps marquées la vie sociale acadienne. Alors que la Mi-Carême était autrefois célébrée un peu partout en Acadie, son territoire s’est rétréci considérablement au cours du 20e siècle. Mais comme le démontre bien Georges Arsenault, elle a heureusement survécu et elle est devenue un véritable festival dans la région de Chéticamp au Cap-Breton, à Fatima aux îles de la Madeleine et à Natashquan sur la Côte-Nord du Québec.

Georges Arsenault est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire et les traditions acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard, sa province natale. Avec Noël en Acadie (publié en 2005 à La Grande Marée) et La Mi-Carême en Acadie, il étend son champ de recherche pour explorer et faire connaître la richesse des traditions dans l’ensemble des communautés acadiennes de l’Est du Canada.

- 30 -

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Les fêtes traditionnelles chez les Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard

232.jpg

Visitez en cliquant ici

La Fête des rois (6 janvier), La Chandeleur (2 février), Mardi-Gras et La Mi-carême (Canada).

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Patrimoine religieux en péril… Sauver des églises en Acadie

Richibouctou-Village, un exemple parmi tant d’autres

«… Des citoyens de plusieurs villages du Nouveau-Brunswick se mobilisent ces jours-ci pour sauver leur patrimoine religieux.

C’est notamment le cas à Richibouctou-Village. L’église de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue, qui trône au milieu du village depuis près de 200 ans, est aujourd’hui menacée. Son toit coule et doit être refait en entier… ».

Liens divers

Patrimoine religieux
Radio-Canada Acadie
Sauver des églises
Mise à jour le lundi 29 décembre 2008, 12 h 24

Situation précaire dans des églises de Kent
l’Acadie Nouvelle
Mise à jour le lundi 07 juillet 2008
Par: Bruno Richard

Richibouctou-Village se mobilise
l’Acadie Nouvelle
Mise à jour le jeudi 04 décembre 2008
Par: Bruno Richard

Qu’est-ce qui se fait ou se dit ailleurs?

Le patrimoine religieux de la Nouvelle-Écosse – Signes et paradoxes en Acadie

Colloque international 7-11 octobre 2009 Des couvents en héritage

Inventaire des lieux de cultre du Québec

Coalition Héritage Québec

Le patrimoine religieux
(Capsule 06-04)
Stéphanie Poirier
Novembre 2005

Le patrimoine religieux du Québec : entre le cultuel et le culturel
Auteur : Laurier Turgeon
Collection : Patrimoine en mouvement
562 pages
Octobre 2005

Entente importante pour la sauvegarde du patrimoine religieux catholique

Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec

Croire au patrimoine religieux du Québec

Conseil du patrimoine religieux du Québec

Une baladodiffusion pour le Conseil du patrimoine religieux du Québec

Patrimoine religieux
Québec, guide touristique

L’importance du patrimoine religieux
Le 10 novembre 2002
Diocèse de Montréal

Observatoire Patrimoine Religieux

Observatoire du patrimoine religieux
L’inventaire participatif du patrimoine religieux

Clochers en péril,
est-ce trop tard?

L’usure du temps menace le patrimoine religieux

Chroniques des plus anciennes églises de l’Acadie : Bathurst, Pabos et Ristigouche, Rivière Saint-Jean, Memramcook

Architecture vernaculaire acadienne jusqu’au 20e siècle

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

New Brunswick & Nova Scotia Cemeteries

Cimetières acadiens du Nouveau-Brunswick & de la Nouvelle-Écosse

Sur ce site Internet, vous pouvez accéder aux vignettes des pierres tombales de cimetières acadiens du Nouveau-Brunswick & de la Nouvelle-Écosse à partir du panneau latéral de gauche.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Fête acadiennes le 15 août 2008 à Archigny (France)…

avec le concours de la Région Poitou-Charentes et radio France Bleu Poitou.

Comme chaque année les Cousins Acadiens du Poitou organisent leur Petit Tintamarre, réunissant entre 1 500 à 2 000 participants autour de la Ferme musée de la ligne acadienne Archigny, La Puye, Saint-Pierre de Maillé. Cette journée débutera à 10 h 30 à l’Abbaye de l’Etoile, par une messe acadienne où sera chanté « l’Avé Maris Stella ». Cet office sera  présidé par Monseigneur Albert Rouet, Archevêque de Poitiers (l’archevêché réuni les différents diocèses du Limousin, Poitou-Charentes).
Site : http://www.diocese-poitiers.com.fr

Vers midi, grand pique-nique convivial à la ferme musée aux sons des musiques acadiennes, cajuns, amérindiennes et québécoises.

L’après-midi grand concert picto-québécois avec cette année le groupe poitevin « Les Dièses » et la troupe québécoise « Les Tireux d’Roches » qui effectuent avec les concours de la Région Poitou-Charentes et de  radio France Bleu Poitou, une tournée au pays dans le cadre des festivités du 400ème de la ville de Québec.
Divers stands présenteront au public :

  • la littérature acadienne et les livres sur l’histoire de la Colonie des réfugiés acadiens en Poitou au XVIIIème siècle.
  • Un stand de généalogie avec la présence cette année du Cercle généalogique Poitevin.

Site : http://www.herage.org

Les visiteurs ont la possibilité de consulter sur place, la généalogie des acadiens du Poitou d’André Blanchard enregistrée sur ordinateur, ainsi qu’une généalogie : la lignée Meunier-Fafard/Boudrot-Daigle qui a la particularité de concerner un couple de pionniers qui s’est marié en 1647 à Montréal (premier mariage français) et dont l’acte de baptême de leur premier enfant, Barbe, est le premier enregistré à Montréal. Cette famille a résidé dans la ville de Québec de 1653 à 1660. (Voir le bulletin n° 94 du 1er trimestre 2008 de l’association).
Information sur le Congrès Mondial Acadien de 2009 à Caraquet (à noter que la commune d’Archigny mettra en place la même année ses jumelages avec Saint-Louis de Kent et Memramcook, Nouveau-Brunswick).

Sites :
http://www.mairie-archigny.fr
http://www.archigny.net
http://www.abbaye-etoile.fr

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Le vaisseau fantôme

1) Les Archives de Radio-Canada

3.jpg

Le vaisseau fantôme
diffusé le 21 décembre 1970

Média : Télévision
Émission : Femme d’aujourd’hui
Date de diffusion: 21 décembre 1970
Ressource(s) : Pascale Andrée Boissé
Invité(s) : Catherine Jolicoeur
Durée : 6 min 40 s

«… Sur la côte est du Canada, une légende perdure depuis plus de 500 ans. Par les soirs de tempête, lorsqu’un ouragan se prépare, de nombreux pêcheurs ont vu une boule de feu surgir de la mer, prendre la forme d’un navire, puis disparaître.

Ces apparitions sont souvent accompagnées de bruits de chaînes et de cris. Mais lorsque les pêcheurs s’approchent de la scène, tout disparait. Pour tenter de faire la lumière sur ce phénomène, Sœur Catherine Jolicoeur a entrepris des recherches sur la légende du vaisseau fantôme, qu’elle relate ici… ».

2) L’énigme du vaisseau-fantôme : une légende acadienne… Le bateau de feu…

3) Le vaisseau-fantôme sur Wikipédia.org

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Four à pain extérieur

Auriez-vous des photos récentes ou
anciennes de four à pain en Acadie ?

Si oui, vous pouvez me joindre ici.

434106-20

Le four à pain traditionnel de la Ferme Mazerolle
au Village historique acadien de Caraquet
(Nouveau-Brunswick, Canada)
Source :
Image hosted by Webshots.com
par jeanmoo

Aujourd’hui, les vestiges de four à pain ont été uniquement retrouvés dans des sites archéologiques très anciens de l’Acadie.

Évidemment, les colons Acadiens ont utilisé le four à pain comme bien d’autres cultures dans le Nouveau-Monde dont voici un extrait d’archives du Journal de Mgr Plessis lors de son voyage en Acadie :

BAIE DU VIN (Nouveau-Brunswick, Canada)

Visite à la Baie du Vin/juin 1812
Mgr Plessis, Journal du voyage en 1812/Cahier de la Société historique acadienne, vol. 2, no. 1-3, 1980.

( p.70-71 ) : [ 18 juin ] … «… Lassés de vivre au biscuit, ils auraient désiré faire boulanger une partie de la fleur qu’ils portaient avec eux,. Mais il ne se trouvait à la baie des Winds ni une personne capable de faire passablement le pain, ni un four en assez bon état pour le cuire… ».

Voir ci-dessous quelques liens Internets vers des ressources écrites et audio-visuelles sur comment construire, entretenir et utiliser un four à pain extérieur :

1) Boutique audio-visuelle de l’ONF.ca (Office national du film du Canada) :

Le pain d’habitant (1re partie) – Construction du four

«… Tout ce qu’il faut savoir et faire pour construire un four à pain nous est ici démontré par un groupe d’hommes et de femmes pour qui les anciennes traditions sont encore très vivantes… ».

Le pain d’habitant (2e partie) – La cuisson

«… Voici livrée la recette du pain d’habitant, à partir de la sélection et du mélange des ingrédients, jusqu’à la cuisson au four… ».

Le Pain d’habitant

«… Dans ce film en deux volets, des «vieux» refont les gestes qui présidaient autrefois à la cuisson du pain, une activité artisanale, sociale et familiale de tout premier plan. Tandis que la première partie, Le Pain d’habitant (1re partie) – Construction du four, fait appel à la mémoire des plus anciens (27 min 40 s), la deuxième, Le Pain d’habitant (2e partie) – La Cuisson, nous enseigne que la boulange était métier d’homme… même si ce sont les femmes qui ont jalousement conservé jusqu’à nos jours les secrets «du pain blanc comme du lait» (27 min 35 s)… ».

2) Four à pain – instructions complètes (Révision 2002-07, Québec, Canada) :

Plan en format Adobe Acrobat (pdf) d’un four en glaise (terre)

3) Oven Screen & Oven Print par Jeffrey Warnock © 2005, Québec.

4) Le four de glaise (traditionnel) par Germain Lemieux, Montréal, FM; Sudbury, Prise de parole 1981, 63 pages, 10,00$. Achetez!

5) Wood-fired brick pizza, bread, roast oven tutorials:

Rado Hand vous offre du matériel didactique (A-Z) et des plans vous permettant de construire, entretenir et utiliser un four extérieur.

 

224.jpg

6) Durant la saison touristique, ouvert en période estivale, le Village historique acadien de Caraquet (Nouveau-Brunswick, Canada) fait revivre la tradition du four à pain notamment à la Ferme Mazerolle et la Ferme Cyr. Dans ces dernières, les guides interprètes sont responsables de la cuisson du pain pour le site d’interprétation, car l’ensemble des interprètes prend le repas du midi sur la ferme.

7) « The Bread Builders » par Matt Considine (2003).

8) BOILY, Lise, et Jean-François Blanchette, 1976. Les fours à pain au Québec. Ottawa : Musée national de l’Homme. 127 p. La version imprimée est épuisée.

9) Québec (Canada) : Première cuisson du pain dans un four extérieur au printemps à St-Urbain.

10) Wikipédia, L’encyclopédie libre, four à pain.

11) I teach, and learn from, many practical workshops for 17th century Acadian technology including clay bake ovens, reed roof thatching and dyke construction:

Contact: John F. (Jef) Achenbach, RR1 Annapolis Royal, Nova Scotia (Canada) B0S 1A0 at 1.902.532.2749 or email j.achenbach@ns.sympatico.ca.

12) Les fours à pain de P i e r r e D E L A C R E T A Z (France).

Les vieux fours à pain: construire son four, faire son pain par Pierre Delacrétaz sur Google.com

13) Un four à pain acadien, Mont-Carmel (Île-du-Prince-Édouard, Canada). Cliquez sur la vignette pour obtenir un plus grand format. Voir les coquillages sur la partie extérieure du dôme.

285.jpg

14) Forum – Aux fours à pain.

15) TIEZ-BREIZ Maisons & Paysages de Bretagne : La restauration d’un four à pain.

16) Gallerie de photos de four à pain acadien.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Architecture vernaculaire acadienne jusqu’au 20e siècle

1) Une série de conférences avait été tenues lors du Congrès Mondial acadien en 1994 (16-20 août) dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick, Canada. Entre autres, le thème Culture et patrimoine comprenait une Table ronde : l’architecture acadienne d’hier et d’aujourd’hui qui avait été organisée par Père Maurice LeBlanc (historien) et Bernard LeBlanc, directeur du Musée acadien de l’Université de Moncton

2) Le Village historique acadien, Pubnico-Ouest-le-Bas, Nouvelle-Écosse (Canada)

Maison Charles Duon (1832)
Forge Reuben Trefry (fin des 1800)
Maison Maximin d’Entremont (1856)
Usine à poisson Augustin d’Eon (1875)
Remise d’Archange d’Entremont (fin des 1800)
Charpente de la maison H. d’Entremont (1799)
Meule de foin salé

3) Évolution des clous et vis : réalité acadienne par l’auteur Bernard Leblanc, Conservateur du Musée acadien, Université de Moncton (Moncton, Nouveau-Brunswick – Canada)

4) Village historique acadien, Caraquet (Nouveau-Brunswick, Canada)

5) Carte de Beaubassin en 1749

6) Pointe de Beauséjour en 1755

7) Beauséjour et Butte à Roger en 1755

8) Habitation acadienne (p. 627-638) dans le chapitre sur La culture matérielle traditionnelle en Acadie par Bernard V. Leblanc et Ronnie-Gilles Leblanc dans la publication : DAIGLE, Jean (dir.). L’Acadie des Maritimes : études thématiques des débuts à nos jours, Moncton, Chaire d’études acadiennes, 1993, 908 p.

9) Dans les forêts d’Acadie : Analyse dendroarchéologique de bâtiments anciens du Village Historique Acadien, MAD Lab Report – juillet 2006 par Margaret Leighton, André Robichaud and Colin P. Laroque.

Qu’est-ce qu’est la dendrochronologie ?

10) Wikipédia

Architecture acadienne

11) Patrimoine religieux en péril… Sauver des églises en Acadie

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

La survivance de la tradition de bouche à oreille

Gazette outre Atlantique

Article Robert Richard paru en deux parties dans le Trad’Magazine N° 101 (mai-juin 2005) et N° 102 (juillet-août 2005). Mise en forme avec la collaboration de Patrick Plouchart.

La survivance de la tradition de bouche à oreille de la chanson et du conte populaire en Acadie
Par Robert Richard
(1ère Partie, N° 101)

RICHARD, ROBERT, né le 13 novembre 1964 à Richibouctou (N.B), fils cadet d’une famille de deux enfants, des parents Yvon J.W. Richard et Roberta Daigle, depuis 1994, Robert habite avec son épouse Mélissa, le village de Robertville (N.-B.). En 1993, il a obtenu un baccalauréat spécialisation en service social de l’Université de Moncton. Il a occupé divers emplois comme fonctionnaire et travailleur social au sein de la fonction publique fédérale et provinciale ainsi que dans le domaine de la recherche notamment au Village historique acadien de Caraquet. Recherchiste dans la production du film Durelle (2003) produit par l’Office national du film du Canada et Productions Phare-Est inc. Il poursuit des travaux de recherche exhaustifs qui touchent au folklore et à l’histoire orale des Acadiens et Acadiennes de sa région natale.

Robert, lecteur de Trad’Magazine d’Outre Atlantique, a voulu participer à la rédaction, en nous envoyant une partie de ses recherches sur la survivance de la tradition orale de son pays… laissons-le vous la conter…

En 2005, l’Acadie soulignera sur un ton différent de celui de 2004 le 250e anniversaire de la déportation du peuple acadien. La déportation n’a pas réussi à enrayer la survivance de traditions et de coutumes archaïques françaises transmises de bouche à oreille depuis le XVIIe siècle et les migrations subséquentes à 1604 n’ont point nécessité le transport de gigantesques bibliothèques pour contenir ce patrimoine immatériel qui a les particularités d’être invisible et intangible. Depuis plusieurs siècles, la transmission directe de ce savoir s’était faite par la répétition de la parole et du geste. Heureusement, le maintien de ces faits de folklore avait permis une douce migration vers le Nouveau Monde. Un bel exemple de cette survivance serait celle de l’Acadienne Séraphie Daigle-Martin de Richibouctou (Nouveau-Brunswick) qui avait su s’approprier d’un immense répertoire de chansons et de contes traditionnels et cela par la transmission directe avec toutes les structures et pratiques anciennes.

Évidemment, au fil des siècles, les répertoires de chansons et de contes traditionnels s’étaient imprégnés des nouvelles réalités du contexte nord-américain, notamment par la composition de la complainte locale comme dans l’exemple de la chanson Le désastre de Baie-Sainte-Anne (mort en mer de 35 pêcheurs dans une tempête, en juin 1959). Dans toute l’Acadie, comme ailleurs au Canada français, les moyens de communication, la culture écrite et les divertissements du monde moderne allaient progressivement remplacer l’auditoire des chanteurs et des conteurs traditionnels. L’arrivée de la radio dans les années 1930 et de la télévision dans les années 1950 aurait eu comme conséquence de briser ce mode de transmission ancien. Ce savoir et cette pratique populaire originaires du Centre-Ouest de la France, étaient voués à la disparition. Séraphie Daigle-Martin n’était pas à l’abri d’une telle expression, par contre son grand plaisir de chanter et de divertir, ainsi que sa mémoire exceptionnelle, allaient lui permettre de conserver son répertoire.

Née le 29 septembre 1912, Séraphie Daigle-Martin est la sixième d’une famille de sept enfants. Sa famille vivait dans le village de Baie-Sainte-Anne qui avait été établie vers 1786 sur la côte est du Nouveau-Brunswick. Des Acadiens de la déportation s’y étaient réfugiés et devinrent les premiers colons de Baie-Sainte-Anne. En 1812, Mgr Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec rapportait dans son journal de voyage : « … Les 26 familles établies en cet endroit, sont du nombre de celles qui savent se contenter de peu… Elles ont néanmoins deux suppléments à l’infécondité de leurs terres. La première est la pêche du hareng, assez abondant pour la provision annuelle de chaque habitant. Le second est le pilotage des vaisseaux européens dans la baie et la rivière Miramichi…. ». Aujourd’hui, Baie-Sainte-Anne comprend une population rurale qui dépasse de peu 1 900 personnes qui s’expriment majoritairement en français, qui dépend surtout du travail saisonnier dans les domaines de la pêche et de la récolte de la tourbe. Au fil des siècles, Baie-Sainte-Anne a subi l’influence de l’immigration avec l’arrivée de Portugais, d’Irlandais, d’Anglais et d’Écossais dans le milieu avoisinant.

La poutine râpée acadienne ou Knödel

Les Archives de Radio-Canada

Poutine râpée acadienne
5 septembre 1970 – 12 min 34 s

Média : Radio
Émission : Gens de mon pays
Date de diffusion: 5 septembre 1970
Ressource(s) : Georges-Alexandre Gagnon
Invité(s) : Clément Cormier
Moncton, Nouveau-Brunswick (Canada)
Durée : 12 min 34 s

«… Ronde et gluante, la poutine râpée est une spécialité acadienne de la région de Moncton. Ce plat, connu de tous les Acadiens, est fait de un volume de râpure de pommes de terre crues pour trois volumes de purée de pommes de terre pilées et de morceaux de lard.

En septembre 1970, le père Clément Cormier, directeur du Centre de recherches acadiennes de l’Université de Moncton, parle de la poutine râpée. Il affirme qu’il faut en manger au moins sept avant de l’aimer… ».

Du point de vue de la répartition géographique, la poutine râpée est très populaire chez les Acadiens et Acadiennes du Sud-Est du Nouveau-Brunswick. Elle maintient sa popularité jusqu’au Village de Néguac dans le Nord-Est du Nouveau-Brunswick. On attribue aux « Pennsylvania Dutch », colons d’origine allemande en provenance de la colonie américaine de Pennsylvanie qui se sont établis dans la région de Moncton à partir de 1766, la transmission de ce met culinaire aux Acadiens. Selon Georges Arsenault de l’Île-du-Prince-Édouard : «… On la (poutine râpée) connaît dans le comté de Prince, pas à Rustico ni dans la région de Souris. Mais elle n’est pas très populaire. On l’associe aux jours gras… ». La poutine râpée est également connue dans certaine région de la Nouvelle-Écosse.

Ressources additionnelles sur PatrimoineAcadien.com : Râpure – Plat acadien et La cuisine traditionnelle en Acadie.

Liens externes : Knödel sur Wikipédia, Poutine acadienne sur Wikipédia.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Édith Butler : Chanteur-compositeur acadienne

Édith Butler

«… Elle chante des complaintes, la vieille France et du rock… »
FRANCE
France-Soir
Monique Prévot

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Bouton d’or Acadie

«… À sa création au cours de l’été 1996, Bouton d’or Acadie s’est donné le mandat d’offrir une littérature jeunesse de qualité et de contribuer à l’élargissement de la littérature acadienne… ».

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Trompe-oreilles ou vire-oreilles en Acadie

RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE

Nouveau-Brunswick, Canada

Variantes connues

1) Leblésemoud-i ? L’habitsecoud-i ?

Le blé se moud-il ?, L’habit se coud-il ?

2) Hommedeboutlit, femmeassitcoud, enfantassitjoue.

Homme debout lit, femme assit coud, enfant assit joue.

3) Phélixporctue, selmanqua, verssemit.

Phélix porc tue, sel manqua, vers se mit.

Nouvelle-Écosse, Canada

Aucune donnée disponible.

Île-du-Prince-Édouard, Canada

Aucune donnée disponible.

Ressources externes

Trompe-oreilles sur Wikipédia

Est-ce que vous connaissez des trompe-oreilles dans votre coin de pays? Si oui, les publier ci-dessous dans la section commentaire.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Quand elle se marie (1890-1930)

Invitation

Le vernissage de l’exposition aura lieu le mercredi, 18 juin à 17 h. Le Musée acadien de l’Université de Moncton (Moncton, Nouveau-Brunswick) présente l’exposition Quand elle se marie (1890-1930). Cette exposition vous fera découvrir des usages et coutumes reliés aux préparatifs du trousseau de la mariée. En montre au Musée acadien de l’Université de Moncton du 18 juin au 21 décembre 2008.

La conservatrice invitée, Dr Judith Rygiel, historienne du textile des provinces maritimes sera présente lors du vernissage.

Un léger goûter sera servi. Bienvenue à tous et à toutes!

Le Musée acadien est situé dans le pavillon Clément-Cormier, sur le campus de l’Université de Moncton (Canada). Information : 1-506-858-4088.

Cette exposition est rendue possible grâce au programme de renouvellement des expositions et de soutien aux nouvelles activités muséologiques du ministère du Mieux-être, Culture et Sport – Direction du Patrimoine.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

La Société Promotion Grand-Pré célèbre ses 10 ans!

La Société Promotion Grand-Pré célèbre ses 10 ans!

1998-2008

Bonnes vieilles recettes acadiennes

La Société Promotion Grand-Pré célèbre son dixième anniversaire et, pour marquer cet événement, elle se propose de créer un livre d’anciennes recettes acadiennes, et vous invite à soumettre des recettes qui pourraient paraître dans ce petit recueil. Ce nouveau « produit acadien » sera mis en vente à la Boutique du lieu historique national du Canada de Grand-Pré pour un prix modique et le profit servira à mettre en valeur ce lieu de commémoration du Grand Dérangement.

Nous vous invitons à nous soumettre des bonnes vieilles recettes typiquement acadiennes qui ont passé d’une génération à l’autre pour arriver chez vous.

Veuillez nous faire parvenir vos recettes avant le 1er juillet 2008. Nous vous informerons de la date du lancement.

Merci de votre appui et de votre générosité envers votre société qui fait la promotion de Grand-Pré au nom de la communauté acadienne.

Veuillez envoyer vos recettes à la personne suivante :

Micheline Bujold

Courriel : mbujold@grand-pre.com

Télécopieur : (902) 542-1691

Poste : c.p. 150, Grand-Pré, N.-É. B0P 1M0

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

Journées mondiales du conte – 14-20 mars 2008

Communiqué de presse
Services des communications
Université de Moncton

Dans le cadre des Journées mondiales du conte, du 14-20 mars 2008,
le Centre d’études acadiennes et le Musée acadien de l’Université de Moncton, en partenariat avec la Nuit internationale du conte en Acadie (NICA),
présentent une soirée de contes pour adultes intitulée « Ça me dit de conter »

99.jpg

avec les conteurs
Alfred Leger |
Nelson Michaud | Yvette Pitre
Robert Richard | Anita Savoie | Sandrine Chanfreau

Quand : Le jeudi 20 mars 2008 à 19 h
Où : Musée acadien, Pavillon Clément-Cormier, Université de Moncton
Moncton, Nouveau-Brunswick (Canada)
Information | Billets : 1 (506) 858-4724
En vente à la porte au coût de 10 $ pour adultes et 7 $ pour étudiants

Carte du campus de Moncton

Les salles d’expositions du musée seront ouvertes et un léger goûter sera servi.

Pour tous renseignements et billets, communiquez avec :

Robert Richard
Archiviste en ethnologie acadienne

Centre d’études acadiennes
Université de Moncton
Moncton, Nouveau-Brunswick E1A 3E9 (Canada)
Tél. : 1 (506) 858-4724
Fax : 1 (506) 858-4530
Courriel : robert.richard@umoncton.ca
http://www.umoncton.ca/etudeacadiennes/centre/cea.html

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

2e festival d’accordéon en Acadie – 2nd Acadian Accordion Fest

2e festival de l’accordéon en Acadie
à Moncton (Nouveau-Brunswick, Canada)
du 17 juillet au 20 juillet 2008.
Communiquez avec George Leblanc au
téléphone 1.506.388.2121.

———————

2nd Acadian Accordion Fest
at Moncton (New Brunswick, Canada)
from July 17 to July 20, 2008.
Contact George Leblanc at
telephone 1.506.388.2121.

1) Horaire/Schedule:

Disponible bientôt

English version follows

Available soon

———————

2) Moncton, Nouveau-Brunswick/New Brunswick (Canada).

continent.gif

Official Tourism Web site for New Brunswick, Canada!
Site touristique officiel du Nouveau-Brunswick, au Canada!

Carte de Moncton, Nouveau-Brunswick (Canada)
(Route du littoral de Fundy, Acrobat .pdf)

Map of Moncton, Nouveau-Brunswick (Canada)
(Fundy Coastal Drive, Acrobat .pdf)

3) Hébergement/Accommodation:

Entre autres, Moncton, Dieppe et Shédiac sont d’excellents endroits pour trouver un lieu d’hébergement. Cherchez par endroit ou par région Route du littoral de Fundy via : Où rester.

From others, Moncton, Dieppe and Shédiac are excellent locations to find an accommodation. Find by location or by the Fundy Coastal Drive region via: Where to stay.

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.

L’Acadie à L’honneur!

82.jpg

Les Dimanches du conte sont présentés au Sergent Recruteur
4801, rue St-Laurent – Montréal, Québec

10 $ contribution volontaire suggérée
Pour réservations :
Tél. : (514) 287-1412

Dimanche 16 décembre 2007 – 19 h 30
L’Acadie à l’honneur NicAcadie.com

84.jpg

Anita Savoie, Yvette Pitre, Dominique Breau et Nelson Michaud viennent nous raconter le Pays acadien avec l’accent volontaire de ceux qui ont traversé le temps malgré le Grand Dérangement. De l’eau qui danse aux taches blanche du soleil en passant par la fée des castors et le diable de la Baie-des-Chaleurs, notre quatuor met l’Acadie dans tous ses états.

Les Dimanches du conte sont animés par
Jean-Marc Massie et présentés par

logo_diablevert.gif

Renseignements :
Tél. : (514) 277-9084, Fax : (514) 277-2039
diablevert@arobas.net

Resto-bar, le Sergent recruteur offre une impressionante variété de bières et de pizzas maison.

The image “http://www.nicacadie.com/wp-content/uploads/2007/03/bande_nica_bas.gif” cannot be displayed, because it contains errors.

Les Contes des Mardis-Gras

86.jpg

Ce sont des veillées de contes d’aujourd’hui comme on les vivait jadis :

sur le bord du poêle à bois, avec un p’tit verre à la main,
pour le plaisir d’être ensemble et de se faire conter des histoires!

——————————————————————————–

Mardi 18 décembre 2007 – 19 h 30

85.jpg

Contes d’Acadie NicAcadie.com avec
Nelson Michaud, Yvette Pitre, Anita Savoie, Dominique Breau
et, votre hôte et conteur, André Lemelin.

——————————————————————————–

Les veillées de contes se déroulent
chez André Lemelin – dès 19 h 30
Quartier Rosemont-Petite-Patrie, Montréal (Québec)
Sur réservation seulement : (514) 276-1278

Contribution volontaire suggérée : 10 $
Environnement libre de fumée de tabac
2 chats à la maison (apportez vos antihistaminiques)

PatrimoineAcadien.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. PatrimoineAcadien.com n’est pas responsable de l’exactitude, de l’authenticité ni de la fiabilité du contenu.


Contes et chansons

310
La survivance de la tradition de bouche à oreille

Évidemment, au fil des siècles, les répertoires de chansons et de contes traditionnels s'étaient…

More in Contes et chansons

Histoire acadienne

Acadie vivante

Les traditions présentées sont documentées par l’entremise d’entrevues vidéo inédites réal…

More in Histoire acadienne

Culture matérielle

Patrimoine religieux en péril… Sauver des églises en Acadie

L'église de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue, qui trône au milieu du village depuis près de 20…

More in Culture matérielle

Folklore acadien

Acadie vivante

Les traditions présentées sont documentées par l’entremise d’entrevues vidéo inédites réal…

More in Folklore acadien

l'Attique

324
L’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française…

présente le patrimoine riche et diversifié des Francophones des différentes régions du continent…

More in l'Attique